Vœu relatif à la cession de l’ensemble immobilier “La Chartreuse Notre-Dame du Glandier”

Conseil de Paris - Groupe écologiste de Paris
Source de la photo : Wikipédia - Zigsfy

Considérant la richesse du patrimoine foncier et immobilier de la Ville de Paris, tant intra qu’extra-muros et les possibilités que ce patrimoine offre pour la réalisation de projets ambitieux;

Considérant la grande valeur patrimoniale de ce bien d’une surface de 16.000m² de plancher, agrémenté d’espaces de nature (rivière, espaces verts), pour un total de 17 hectares d’emprise foncière;

Considérant que la Chartreuse Notre-Dame du Glandier a accueilli, pendant des décennies, un établissement de logement et de travail destiné aux adultes handicapés, fermé début 2020;

Considérant la tendance à la baisse depuis le début des années 2000 du nombre d’établissements et de lits accueillant des publics vulnérables et en situation de handicap;

Considérant que ni la Ville de Paris, ni le département de Corrèze, n’ont proposé de projet de service public ou d’intérêt général à intégrer au sein de la Chartreuse du Glandier;

Considérant la volonté affichée par la Mairie de Paris de favoriser le service public et les projets d’intérêt général et d’économie sociale et solidaire, contrastant avec l’absence totale de critères sociaux ou environnementaux dans la formulation de la vente aux enchère, critères limités à la stratégie commerciale et touristique, à la valorisation patrimoniale  et à l’ouverture du projet;

Considérant que, par leur taille et leur capacité d’autofinancement limitée, les petites structures et les initiatives de l’ESS sont pénalisées dans les appels à projets portant sur des grands ensembles immobiliers;

Considérant l’intérêt de nombreux petits porteurs de projets relevant de l’économie sociale et solidaire, pour l’exploitation de la Chartreuse du Glandier, mais également  leurs difficultés à mobiliser le capital suffisant, à se fédérer afin de pouvoir répondre à l’appel; 

Aussi, sur proposition de Léa Vasa, de Fatoumata Koné, d’Emile Meunier et des élu.e.s écologistes de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que: 

  • La Ville de Paris remette en question le projet de cession à la société Descas Père et Fils;
  • Lance un appel à projets tourné vers les initiatives de l’économie sociale et solidaire, notamment l’accompagnement des populations vulnérables, ou répondant aux objectifs de la Ville de Paris en matière de climat, de résilience et de justice sociale;
  • Crée un dispositif d’accompagnement humain, technique et financier des petits porteurs de projet intéressés à exploiter le lieu, en facilitant la création d’un groupement en capacité de répondre à l’appel;
  • Facilite l’amorçage du projet en proposant une période de location au prix des charges;
  • Initie un travail intégrant l’ensemble des groupes politiques et devant aboutir à une nouvelle doctrine de gestion intercalaire et de cession immobilière du patrimoine de la Ville.
Groupe écologiste de Paris - GEP

Le Groupe Écologiste de paris

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations