Charte de la téléphonie mobile : Non à la régression environnementale !

Sans titre (4)

Le Groupe Ecologiste de Paris dénonce une fois de plus la précipitation avec laquelle la Ville de Paris met en place le déploiement de la 5G sans prendre le temps pour une concertation de qualité et une information transparente des Parisien·ne·s. 

Cette nouvelle charte représente une régression environnementale regrettable. 

“L’adoption aujourd’hui en Conseil de Paris de la révision de la Charte de la téléphonie mobile est une occasion manquée de montrer ce qu’est une majorité écologiste et de gauche”, selon Emile Meunier, Conseiller de Paris écologiste car “la charte soumise au vote est une régression par rapport à la charte actuelle : un cadeau fait aux opérateurs sans aucune contrepartie sérieuse”

Nous dénonçons l’absence de transparence de la· part des opérateurs autour de l’installation des micro-antennes 5G. Nous regrettons aussi que la Ville de Paris, par l’adoption de cette charte, l’autorise sans sourciller. En l’état, cette nouvelle charte, adoptée pour une durée de 5 ans avec une reconduction tacite et sans clause de revoyure, ne permettra pas d’obtenir les engagements environnementaux et sociaux que nous attendons de la part des opérateurs de téléphonie mobile. Enfin, aucune contrepartie environnementale sérieuse n’est demandée aux opérateurs en compensation de l’augmentation de l’empreinte carbone de la 5G à Paris. Dans les mois qui viennent, les élu·e·s écologistes de Paris maintiendront leur vigilance sur le déploiement de la 5G dans la capitale.  Face à l’urgence climatique, il ne faut pas transiger avec nos responsabilités envers la planète.

Groupe écologiste de Paris - GEP

Le Groupe Écologiste de paris

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations