Objectif : Plan 300 hectares #P300

300 d’ha d’espaces verts supplémentaires à Paris d’ici 2040
000 / 300Ha

Amendement à la délibération 2022 DEVE 21 relatif à la part d’alimentation végétarienne dans la restauration collective parisienne

Bannière (8)

déposé par Chloé SAGASPE, Corine FAUGERON, Alice TIMSIT, Fatoumata KONÉ et les élu·e·s du Groupe Écologiste de Paris (GEP)

Exposé des motifs

La loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant sur la lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets (CLIMAT RESILIENCE) prévoit que les collectivités territoriales volontaires puissent expérimenter un repas végétarien pour tou.te.s chaque semaine à titre expérimental dans les restaurants scolaires.

La convention citoyenne pour le climat a proposé dans son rapport final de passer à un choix végétarien quotidien dans la restauration collective publique à partir de 2022 y compris dans la restauration collective à menu unique et recommande l’instauration de 2 repas végétariens par semaine. 

Le présent amendement vise à accélérer la mise en place de repas végétariens dans les cantines collectives, en inscrivant l’échéance du 1er janvier 2023 comme date à laquelle tous les restaurants collectifs devront proposer au minimum 2 repas végétariens pour tou.te.s les convives et devront également proposer un menu végétarien quotidien. 

Cet amendement prévoit également que l’équilibre nutritionnel de ces repas végétariens soit soigneusement respecté afin de garantir un apport protéique et lipidique suffisant au regard des recommandations d’apports nutritionnels journaliers.

Pour ce faire, les chef.fe.s et restaurateur.trice.s seront formés par la Ville ou les gestionnaires afin de bien connaître les alternatives protéiques végétales et de proposer des repas équilibrés et savoureux.

Aussi, sur proposition de Chloé SAGASPE, Corine FAUGERON, Alice TIMSIT, Fatoumata KONÉ et des élu·e·s du Groupe Écologiste de Paris, la délibération 2022 DEVE 21 est ainsi amendée :

L’article 1 est remplacé par les alinéas suivants :

“Article 1 : le Plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période 2022-2027 est adopté sous réserve qu’il soit ainsi amendé :

  1. Au DÉFI 3 : Une restauration collective flexitarienne,
  1.  le paragraphe :

“Afin de relever ce défi la Ville et ses gestionnaires s’engagent à proposer :

  • 2 repas végétariens par semaine pour tous
  • 100 % oeufs bio de poules élevées en plein air
  • 100 % de viande bio ou labellisée, issue d’animaux élevés selon les pratiques les plus exigeantes en termes de bien-être animal.
  • 100 % de produits laitiers bio ou labellisés issus d’animaux élevés selon les pratiques les plus exigeantes en termes de bien- être animal
  • 100 % de poisson issu de pêches et de piscicultures responsables”

est remplacé par le paragraphe suivant :

“Afin de relever ce défi la Ville et ses gestionnaires s’engagent à proposer à partir du  1er janvier 2023 :

  • 2 repas végétariens par semaine pour toutes et tous et une proposition de menu végétarien chaque jour dans tous les restaurants collectifs proposant plusieurs menus, et qui tiennent compte des équilibres nutritionnels, pour respecter notamment les besoins en apports protéiques et lipidiques journaliers,
  • 100 % oeufs bio de poules élevées en plein air
  • 100 % de viande bio ou labellisée, issue d’animaux élevés selon les pratiques les plus exigeantes en termes de bien-être animal
  • 100 % de produits laitiers bio ou labellisés issus d’animaux élevés selon les pratiques les plus exigeantes en termes de bien-être animal
  • 100 % de poisson issu de pêches et de piscicultures responsables”
  1. Et le paragraphe :

“La Ville et les gestionnaires poursuivent également le déploiement d’alternatives végétariennes quotidiennes. Ceci permettant de porter à minima à 40 % la part de repas végétariens servis dans les cantines parisiennes.”

Est remplacé par les paragraphes suivants :

“La Ville et les gestionnaires s’engagent à proposer des alternatives végétariennes quotidiennes à partir du 1er janvier 2023, ceci permettant de porter à plus de 40 % la part de repas végétariens servis dans les cantines parisiennes chaque semaine.

Les menus végétariens seront élaborés en tenant compte de l’équilibre nutritionnel recommandé dans le cadre des apports journaliers. Pour ce faire, la Ville et les gestionnaires accompagneront et formeront les cuisinier.e.s à la réalisation de recettes végétariennes équilibrées et savoureuses.”

II. A la FICHE ACTION 8, 

  1. La phrase 

“Proposer deux repas végétariens par semaine et développer une alternative végétarienne” 

est remplacée par la phrase :

“Proposer deux repas végétariens par semaine pour tous et proposer une alternative végétarienne quotidienne au plus tard le 1er janvier 2023” 

  1. Le paragraphe :

« Accompagner le développement d’une offre végétarienne quotidienne en étudiant les modalités de son succès et en soutenant les gestionnaires dans ce sens (partage de bonnes pratiques, études techniques, intégration dans les cahiers des charges de travaux,..)”

est remplacé par le paragraphe suivant : »Proposer une offre végétarienne quotidienne avant le 1er janvier 2023, qui tient compte des recommandations quant aux apports nutritionnels journaliers, notamment en protéines et lipides, et en étudiant les modalités de son succès et en soutenant les gestionnaires dans ce sens (partage de bonnes pratiques, partage de recettes, études techniques, intégration dans les cahiers des charges de travaux,..)” “

restez informé·E·s

inscrivez-vous à notre lettre d'information périodique

En vous inscrivant à la newsletter, vous autorisez les écologistes à traiter le contenu de votre demande par email. Votre adresse email sera uniquement conservé par les écologistes pour sa lettre d’information périodique.

Espace vert Paris
Groupe écologiste de Paris - GEP

Les écologistes

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations