Canicule : Il est urgent d’accélérer la transition écologique à Paris

Sans titre (29)

Alors que Paris est confrontée à une nouvelle vague de chaleur exceptionnelle, le Groupe Écologiste de Paris rappelle l’urgence d’accélérer notre politique de transformation écologique. Il est impératif d’adapter plus rapidement et plus efficacement notre ville aux épisodes de fortes chaleurs que les Parisiennes et Parisiens subissent et vont subir de plus en plus fréquemment.

Nous sommes mobilisé·es pour adapter notre ville, protéger la santé des Parisiennes et Parisiens, notamment les plus fragiles et/ou précaires, et pour rafraîchir Paris. Ainsi, grâce à l’action d’Anne Souyris, adjointe écologiste chargée de la santé, la Ville met en place une démarche de prévention et de vigilance des plus vulnérables. Le développement de la politique de santé environnementale doit se poursuivre pour faire de Paris une ville productrice de santé.

Sous l’impulsion de Dan Lert, qui coordonne le plan “Paris frais”, la Ville de Paris met en oeuvre une politique volontariste pour le rafraîchissement de l’espace public et des bâtiments, à court terme avec le déploiement de fontaines brumisantes dans l’espace public, l’expérimentation d’ombrières dans le 12e arrondissement, et à plus long terme pour adapter la ville au nouveau régime climatique, avec le développement du réseau de froid, l’accélération de la rénovation thermique des copropriétés avec le plan Eco-rénovons Paris 2.

Face à la multiplication et à l’intensification des fortes chaleurs, l’action municipale doit, dès maintenant, changer d’échelle et s’engager dans un tournant stratégique pour transformer la ville d’ici 2030. La conjonction de différentes crises pourrait provoquer une crise majeure, mettant à mal la résilience de Paris. Pour répondre aux enjeux sanitaires, sociaux et environnementaux de l’urgence climatique, la Ville de Paris doit impérativement planifier et mettre en œuvre des projets donnant la priorité à la végétalisation et à la désartificialisation des sols, à la dédensification, à la rénovation thermique des bâtiments et au rafraîchissement de la ville. Il y a urgence pour faire de Paris une ville vivable et respirable alors que les températures ne cessent d’augmenter.

Fatoumata KONÉ, Présidente du Groupe Écologiste de Paris et les élu·e·s écologistes au Conseil de Paris.

Groupe écologiste de Paris - GEP

Le Groupe Écologiste de paris

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations