Tour Eiffel : le Groupe Écologiste de Paris redemande le déplacement de la bagagerie et des locaux de la SETE pour sauver des arbres

Bannière (1)

Le Groupe Écologiste de Paris poursuit sa mobilisation pour sauver le maximum d’arbres sur le Grand site Tour Eiffel. Depuis deux ans, nous nous sommes fortement mobilisé·es pour la préservation des arbres et la rénovation du site, qui compte parmi les plus grands espaces verts non clos de Paris et qui est dans un état de délabrement inquiétant. 

Entre le premier projet de réaménagement du Grand site Tour Eiffel présenté en novembre 2020 et le projet voté au Conseil de Paris de février 2022, nous avons obtenu que le nombre d’arbres à abattre passe de 42 à 21, l’instauration d’un moratoire sur la réduction des pelouses du Champ-de-Mars ainsi que l’instauration de 250 jours de repos événementiel pour préserver le végétal.

Le nouveau projet d’aménagement du site de la Tour Eiffel que nous avons voté en février répond aux ambitions que nous portons pour adapter Paris aux effets du dérèglement climatique par la réduction de la place dédiée aux véhicules motorisés. Alors qu’actuellement l’arrivée par le Trocadéro et le franchissement de la Seine reste très difficile pour les piéton·nes et les cyclistes, le nouveau projet permet d’améliorer les liaisons cyclables et de sécuriser les déplacements pour toutes et tous. 

Afin d’étudier toutes les possibilités pour sauver un maximum d’arbres non seulement aux abords de la Tour Eiffel, mais également dans tous les projets urbains de la Ville de Paris actuellement en cours de développement, nous avons demandé un rendez-vous au Premier Adjoint à la Maire de Paris, Emmanuel Grégoire. Tous les engagements en faveur de la préservation des arbres inscrits dans le Plan Arbre, document cadre amendé par le Groupe Écologiste (création d’un comité de la nature, limitation des abattages entre le 15 mars et le 31 juillet, signature de la déclaration des droits de l’arbre) et voté au Conseil de Paris d’octobre 2021, doivent  être respectés et mis en application le plus rapidement possible.  

Nous demandons de nouveau à ce que soit ré-examiné l’emplacement de la bagagerie et des locaux pour les employé·es de la SETE afin d’étudier la possibilité de les déplacer sur des sites qui ne nécessitent pas d’abattages d’arbres. 

Chaque arbre compte, et nous continuerons à rester vigilant·es afin d’éviter tout abattage, que ce soit sur le site de la Tour Eiffel ou sur d’autres projets urbains de la Ville de Paris. Fidèles à nos engagements pour un Paris plus végétalisé et respirable, nous continuerons à nous battre pour préserver le patrimoine arboré de Paris.

Fatoumata KONÉ, Présidente du Groupe Écologiste de Paris et les élu·e·s écologistes au Conseil de Paris.

Groupe écologiste de Paris - GEP

Le Groupe Écologiste de paris

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations