Un budget plus écologique et solidaire pour Paris en 2022 grâce aux écologistes

Sans titre (9)

Le Conseil de Paris du mois de décembre consacre comme chaque année sa première journée aux débats relatifs au Budget primitif pour l’année à venir.

Alors que nous traversons la cinquième vague de covid-19, les financements de l’année 2022 apparaissent relativement incertains et les élu·e·s écologistes de Paris reconnaissent la complexité d’élaborer un budget dans un cadre économique si contraint.

Néanmoins, dans un contexte sanitaire perturbé, le Groupe Écologiste de Paris a rappelé l’urgence d’investir massivement dans la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction des inégalités sociales croissantes, devant rester les priorités de l’action publique de la Ville.

En effet, nous sommes à un moment décisif de ce mandat et nous devons être à la hauteur. Nous avons rappelé que le prochain exercice budgétaire est crucial pour le reste de la mandature car tous les projets qui ne démarreront pas cette année peineront à voir le jour les années suivantes. 

Nous avons ainsi rappelé l’enjeu pour la ville d’aligner les moyens face aux ambitions que nous portons collectivement au sein de la majorité municipale pour répondre à l’urgence absolue sur laquelle les écologistes alertent depuis des décennies.

À ce titre, le Groupe Écologiste de Paris a porté de nombreux amendements budgétaires pour renforcer le financement de mesures structurantes pour Paris, répondant  à la fois à l’urgence écologique, sanitaire et sociale : financement ambitieux du Plan Vélo, multiplication de la piétonnisation des rues aux écoles, amplification du dispositif Eco-rénovons Paris 2 pour aider les copropriétés à effectuer des rénovations énergétiques, installation de nouveaux capteurs de CO2 dans les classes d’écoles occupées par les enfants, soutien aux agents de la Ville responsables de l’entretien des espaces verts, renforcement des financements pour l’insertion par l’activité économique permettant aux personnes éloignées de l’emploi de retrouver le chemin de l’emploi, action d’aller vers l’emploi dans les quartiers populaires.

Nous nous félicitons que sur propositions des écologistes, 10 millions d’euros supplémentaires permettront de transformer notre environnement urbain pour tendre vers un Paris 100% cyclable en créant de nouvelles pistes cyclables, 4 millions d’euros renforceront l’action de la Ville dans le rachat des pieds d’immeubles du quartier Sainte-Marthe afin que les artistes et artisans puissent y exercer leur activité, 1 million d’euro viendra répondre à l’objectif de doublement du nombre de bénéficiaires du dispositif d’insertion par l’activité économique, la nouvelle direction de la transition écologique et du climat sera doté de moyens de fonctionnement à la hauteur des ambitions du Plan Climat, 500 000 euros permettront de lutter contre la précarité énergétique, 250 000 euros permettront de développer les politiques d’emploi dans les quartiers populaires, 14 nouveaux postes seront créés pour déployer une action efficace dans la politique de végétalisation de notre Ville et d’entretien des espaces végétalisés, installation de nouveaux personnels de santé pour un accompagnement socio-éducatif et psychologique.

Au regard de ces avancées significatives permises par le travail de notre groupe, les écologistes ont voté le budget primitif pour 2022.

Fatoumata KONÉ, Présidente du Groupe Écologiste de Paris et les élu·e·s du Groupe Écologiste de Paris.

Groupe écologiste de Paris - GEP

Les écologistes

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations