Les Écologistes dénoncent la destruction du jardin de l’école Polytechnique par LVMH  

ecole-polytechnique

Le Groupe Les Écologistes dénonce la destruction par LVMH du jardin situé dans les locaux parisiens de l’école Polytechnique. 

Dans ce dossier, pour réaliser un centre de conférence internationale dans l’école Polytechnique, LVMH a bénéficié d’un permis de construire et d’une modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) normalement réservé à l’Etat et ses établissements publics. 

Dans ce dossier symptomatique, LVMH a réalisé une opération de mécénat déguisée pour s’implanter dans une école qui forme les hauts cadres de l’Etat, et créer une porosité qui n’est pas souhaitable dans une démocratie. Ce projet urbain s’apparente en réalité à une opération d’influence sur une école prestigieuse de formation des futurs cadres de l’Etat.  

Nous dénonçons également un projet urbanistique qui permet une fois de plus, après la fondation Vuitton, la Samaritaine, et les Champs-Elysées, à LVMH d’étendre son empire immobilier dans la capitale, en détruisant au passage un espace vert protégé sans que le Conseil de Paris puisse se prononcer. 

Grâce à l’adoption du vœu des élu·es écologistes au Conseil de Paris, la Maire de Paris s’engage à :

  • diligenter un audit juridique afin de s’assurer la légalité de la modification du PLU au profit de LVMH accordée par la Préfecture ;
  • dans l’attente de cet audit, la Maire de Paris prenne préventivement un arrêté d’interruption des travaux.

Par ce vote, la Ville de Paris s’engage également à ce que :

  • en tout état de cause, la Ville demande à LVMH de revoir son projet afin de préserver l’espace vert et ses arbres ;
  • que la Ville apporte son soutien symbolique aux étudiant.e.s de Polytechnique dans leur opposition à l’implantation d’une chaire LVMH sur le plateau de Saclay.

Après la Samaritaine, les Champs-Elysées, ce projet apporte une nouvelle preuve de la prédation de LVMH sur l’aménagement de la capitale, et nous appelons la Ville de Paris à la plus grande vigilance et précaution dans ses relations avec LVMH.

Groupe écologiste de Paris - GEP

Les écologistes

NOUS CONTACTER

N’hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations